DOFUS.Guilde sur crocoburio.Maisons et enclos recrute membres lvl 100 minimum motivés
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Sondage
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 12 le Jeu 28 Nov - 3:29
Meilleurs posteurs
Aristrix (174)
 
sliva (78)
 
Sarcax (23)
 
Myllenna (19)
 
Jade Oo (18)
 
Cidiat (11)
 
blanks (9)
 
The Smart (8)
 
rastaroket (8)
 
Mathospic (6)
 

Partagez | 
 

 Imperator Sadi Devastateur

Aller en bas 
AuteurMessage
Imperator

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 15/03/2010
Age : 25

MessageSujet: Imperator Sadi Devastateur   Mar 16 Mar - 1:20

Pour une meilleur comprehension de se RP je met en place un dispositif couleur :

- Blanc = Auteur qui parle.
- Rouge = léopardo qui parle.
- Jaune = Dialogue entre les personnages.


Un soir de pleine lune... Une taverne d'Amakna où de nombreuses crapules et voleurs en tout genre sont attablés autour de chopines de bière... Un jeune sadida est apparu à la porte de la taverne et après s'être brièvement présenté, appelle un compagnon jusqu'à présent invisible...

*Regarde à droite à gauche et ne trouve pas ce qu'il cherche...*

- SILK ! SILK BON SANG RAMÈNE TA FRAISE !

*Un petit léopardo entra dans la salle en trottinant, pas plus effrayé que ça par le regard noir que lui lançait le sadida. Il se hissa sur une table au milieu de multiples taches de bière et sembla se concentrer intensément pendant que le sadida alla s'appuyer sur un mur dans un coin sombre. Le léopardo, au grand étonnement de tous se mit à parler :*

Ecoutez, vaillants guerriers, l'histoire d'Imperator, le sadida mercenaire. Le sadida, étant tout petit, avait été abandonné par ses parents, nul ne connaît leur identité. Pour on ne sait quelle raison, il fut trouvé, emmailloté dans des langes, appuyé contre un arbre de la forêt des Abraknydes...

- Dis, tu crois que ça se mange ?
- Euh non Lamer... C'est un bébé ça n'se fait pas de manger un bébé...
- Bah y'a personne là, sa chair doit être bien tendre et je crève de faim !
- Non non, allez hop laisse tomber, on met les voiles...


Le bébé se mit à pleurer, ses cris déchiraient les tympans des deux brigands qui se trouvaient par hasard dans les parages...

- Ha bon sang mais fais-le taire !
- Bah tu veux même pas me laisser le bouffer alors débrouille-toi toi même...
- C'est pas possible j'ai plus d'oreilles ! Fais quelque chose ou je lui enfonce mon épée dans le crâne !


Un géant énorme et difforme s'approcha de l'enfant qui hurlait de tous ses poumons. Sa tête hirsute et déformée parut intriguer quelques secondes l'enfant qui cessa de hurler... Après deux minutes de contemplation, ses cris reprirent de plus belle.

- Bon sang mais éloigne toi de lui tu lui fous les j'tons, viens on s'en va !
- Non euh... tu sais je crois que ce machin là... c'est un sadida comme moi... Je vais pas laisser un cousin seul dans la forêt avec tous ces abraknydes autour ça se fait pas ça...
- Sadida ou pas fais le taire j'en ai marre !


Le géant difforme souleva avec délicatesse le bébé et le leva près de son visage.

- Dis donc c'est vrai que c'est un sadida, regarde ses oreilles, c'est typique !

Le bébé aperçut l'autre malandrin qui accompagnait le géant à tête d'ogre, il le contempla un moment puis ses larmes s'arrêtèrent de couler et il commença à rire aux éclats en regardant la tête de l'acolyte.

- Dis donc... il serait pas en train de se moquer de moi là ?
- Te plains pas, il ne hurle plus... On le garde ?
- Tu plaisantes ? Tu veux ruiner notre réputation ou quoi ! On est des BRIGANDS ! Des VOLEURS ! T'imagines la tête des gens si on se ramène avec un môme, on va perdre notre crédibilité !
- Mais non va... on se débrouillera !
- Jamais d'la vie, je refuse.
- Tu vas voir, c'est un sadida, il promet déjà regarde comme il me tire la barbe, une vraie brutasse ! Il fera un sacré compagnon dans les pillages !
- Mouais...


Le nain barbu regardait le bébé d'un air circonspect, il n'avait pas l'air convaincu... Il allait se remettre à protester lorsqu'un buisson se mit à remuer de façon étrange à côté d'eux... Pétrifiés, ils attendaient comme deux nigauds, lorsqu'une abrakne sombre surgit brutalement du fourré. Les deux compères prirent leurs jambes à leur cou sans autre forme de procès.

Dix-sept ans plus tard, le bébé avait évidemment bien grandi... Il avait encore fallu des trésors de persuasion pour convaincre Lammer, le vieillard rusé, pour garder le nourrisson ! Detton, le géant sadida, lui, s'était entiché du "môme", comme il l'appelait, et pour rien au monde il n'aurait voulu s'en débarrasser... Il lui apprit les techniques sadida pour maîtriser les poupées et en tirer le meilleur parti, son élève semblait prendre plaisir à cet enseignement et il cherchait avec avidité les expériences douloureuses pour parfaire ses techniques. C'est ainsi qu'ils le nommèrent Imperator.

Notre jeune sadida a donc dix sept ans. Accompagné de l'enutroff crasseux et du sadida barbare, ils vivaient en pillant les caravanes et les récoltes des Ingalsse. C'est par ce beau jour radieux que nous retrouvons nos compères, tous les trois tapis dans les buissons, attendant que passe une caravane de marchandises...

Une énorme charrette vint à passer sous leurs yeux, les trois bondirent, Imperator en premier. Le chien du caravanier se mit à aboyer furieusement. Imperator marcha calmement vers le charretier.


- Salut à toi, bon paysan, que dirais-tu d'une petite bagarre ?
- Vous... Vous êtes les trois mercenaires ?! Non pitié, ne me tuez pas, prenez la marchandise mais laissez moi la vie sauve...


Froncement de sourcil du jeune sadida...

- Allons tu ne vas même pas résister ? Allez frappe-moi, défends ton bien, quoi, si tu me tuais peut être que tu repartirais bon pied bon œil ?

Sans prévenir, le chien sauta et empoigna de sa gueule le bras du jeune sadida. Celui-ci le regarda, sans broncher et continua à parler au fermier sans se soucier du chien qui restait mollement accroché à son bras :

- Alors quoi ? Frappe-moi allez ! Défends-toi ! Allez euh...

Le fermier, convaincue qu'il avait affaire à un fou, sauta alors de sa charrette armé d'un gourdin et lui flanqua de toute ses forces un coup de massue sur le crâne. Le sadida ne broncha pas, il se contenta d'effleurer sa tête et sentit une bosse qui commençait à se profiler sous sa tignasse de cheveux.

- Allons bon c'est pas encore ça... Cogne plus fort bon sang ! Tu veux vraiment qu'on raconte à tout Amakna que tu ne cognes guère plus fort qu'un tofu malade ? Misère on ne peut plus compter sur personne dans cette région...

Le fermier, cette fois vraiment certain que ce gars était fou à lier prit son élan et frappa d'une force magistrale au niveau des côtes du sadida. Celui-ci arbora un air décontenancé puis agita son bras en tout sens pour faire décrocher le chien qui était toujours scotché à son avant bras. Le cabot valsa dans les airs et percuta un arbre, de petites étoiles voletaient dans sa tête et il ne bougea plus. Lammer s'approcha, mit la main sur l'épaule du sadida et lui dit d'un ton paternel :

- Allons, allons, ne sois pas déçu ça viendra...

Le fermier se dit soudain qu'il était entouré de malades mentaux, il laissa tomber sa massue et fila, les bras en l'air, le plus loin qu'il put. Le sadida releva alors la tête et ses yeux devinrent deux braises ardentes qui pétillaient dans ses prunelles. Furieux de ne pas avoir trouvé ce qu'il cherchait, il prononça un mot, un seul. Lammer et Detton reculèrent, sachant ce qui allait se passer. Detton poussa un soupir à fendre l'âme lorsqu'il vit la ronce immense qu'il connaissait bien s'abattre violemment sur la charrette. Celle-ci vola en éclat sous l'impact dégénéré de cette ronce qui s'acharnait sur elle. La marchandise, quant à elle, s'envola comme un fétu et tout s'éparpilla à dix lieux alentours. Lorsque la fureur du sadida se fut calmée, ses yeux reprirent leur teinte habituelle et il semblait mélancolique.

- Bon sang ça suffit ! J'en ai assez de te voir pourir tout notre butin à chaque fois, ça finit toujours comme ça !

C'était le nain bougon qui hurlait de frustration. Lammer tenta de calmer le jeu mais c'était peine perdue. Le sadida observa la scène d'un air curieusement détaché, comme si il prenait conscience d'une chose très importante.

- Allez calme-toi Detton on en trouvera une autre et la prochaine fois Imperator restera en arrière d'accord ?
- Non non et non, trop c'est trop, je l'aime beaucoup ce gamin mais regarde les dégats qu'il fait ! Non vraiment c'est pas possible, on ne pourra jamais vivre avec sa furie dévastatrice, c'est impossible.


Imperator s'avança, très calme.

- Oncle Detton ? Oncle Lammer ? Je comprends, il faut que je parte.
- Non mon beau, s'écria Detton, son gros visage boursouflé réfléchissant tout à coup une peine immense. Non tu ne peux...
- Je dois partir, oncle Lammer a raison je ne vous suis d'aucune aide. Et puis je dois trouver ma voie. Vous m'avez élevé, vous m'avez nourri et je gâche vos butins, je fais tout de travers. Je vais partir explorer le monde et trouver les Dofus dont tout le monde parle, je deviendrai fort, je maîtriserai mon pouvoir et je vous retrouverai... nous reprendrons nos chasses ensemble...


Detton s'effondra, en larmes. Sa grosse tête hirsute secouée de sanglots faisait peine à voir. Quant à Lammer, son faciès de nain rusé arborait une curieuse expression et on y lisait facilement la tristesse. Malgré ce qu'il avait dit sur le coup de la colère, il aimait beaucoup ce gamin qu'ils avaient élevé ensemble, Detton et lui.

Suite aux adieux déchirants qui s'ensuivirent, le jeune Imperator partir découvrir le monde. Il explora Incarnam de fond en comble puis canalisa sa folie meurtrière sur les bouftous et les porkass. Il fit la rencontre de Swaf et Souaf et des liens profonds se nouèrent entre eux ; ils promirent de l'aider dans sa quête de la force et le jeune sadida ne les quitta plus.


Voilà, messieurs et mesdames, l'histoire du jeune sadida qui est venu chercher refuge auprès de vous, amis.

*Les gens attablés s'étaient tous arrêtés de boire ; certains étaient fascinés par l'histoire, d'autres regardaient bêtement le léopardo en se demandant toujours comment une bestiole comme ça pouvait parler... Imperator se rapprocha dans la lumière et fit face aux visages qui le fixaient*

- Voilà euh... Je crois que c'est tout. J'espère que l'histoire de ma vie vous a plu.

ps: désolé pour les fautes d'orthographes si j'en ai fais :p



Sinon dans la vraie vie :

Je m'appelle Johann.
Je vais avoir 17 ans en avril ( bientot :p ).
Je suis au lycée donc je ne peux jouer que le soir en semaine mais je reste connecté quand meme assez tard.
Je joue bientot depuis 3 ans a dofus.

J'ai une bonne experience de dofus meme si il me reste encore des zones d'ombres à illuminer.
J'ai eu 4 perso depuis que je joue. ( iop feu 161 ) ( sram terre 123 ) ( eniripsa feu 102 ) et en ce moment un sadida sagesse 73.


Sur ce bonne soirée et je suis dispo pour toutes questions.


Dernière édition par Imperator le Mar 16 Mar - 15:46, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swaf

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 15/03/2010

MessageSujet: Re: Imperator Sadi Devastateur   Mar 16 Mar - 1:33

et bah bienvenu !! mais pour ta quete de force c'est pas gagner hein !!
lol je plaisante a+ sur croco !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarcax

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 12/03/2010
Age : 25
Localisation : Saint Ouen l'aumône

MessageSujet: Re: Imperator Sadi Devastateur   Mer 17 Mar - 1:11

Moi c'est moin epique c'est un bouftoucool qui m'a elever et m'a baver dessus pendant mon sommeil sa explique que je pue de la gueule et ... que je sois con xd

bienvenu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Imperator Sadi Devastateur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Imperator Sadi Devastateur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Série Imperator : FAQ (Foire aux Questions)
» Spartacus Imperator (Hexasim)
» Serie Imperator - VV
» Eksa-soth Sadi lvl 152
» Imperator-like

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Dofus . Le Culte De Jade sur sur crocoburio :: Les regles du forum :: Présentation des membres-
Sauter vers: